Photos crassées dans l'ordre chronologique linéaire de l'espace temps Williams Aurin.
En gros la première là-dessous c'est la plus vieille, et en bas c'est les plus récentes depuis que JeanJean a pris la grosse tête.

Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4Page 5Revenir à la page photo principale


Les deux artistes, non costumés, profitent du beau soleil d'Anché pour accorder leurs guitares et jouer du Patrick Bruel.


22h, Festival des Alternatives Festives d'Anché, deux monstres sacrées montent sur scène. C'est la dernière date de leur tournée de goulags, et ça va être chaud.


JeanJean arbore fiérement son nouveau colifichet, écharpe en poils de rouquin offerte par Marthe Villalonga.


On s'installe tranquilllement. Comme d'hab, Jeff a marché dans la merde. Putain de campagne.


Une ambiance de fou. 2°C en plein mois d'août. J'ai perdu deux orteils et mon tee-shirt Vanessa Demouy.


Jeffouille teste avec joie sa nouvelle prothèse de lèvres à la franky Vincent achetée à Outiror.


Un set de folie digne de la vitrine de La Roue de la Fortune. Pour 1250 francs je prends le magnétoscope Akai.


A la fête du Cochon de Truyes, le stand JeanJean a fait un malheur, avec des vendeuses californiennes louées pour l'occasion.


Mon riton après 1875 écoutes consécutives de l'album. Ça fait mal à ta tête.


Ronan, star incontestée de la fête, John Wayne du graillon.


Eh Bah ? bout !? qui que c'est qu'a poussé ? une queue de renard dans le benco à JeanJean ? A moi les tournages allemands indegrounds !


Camille et Frédéric nous présente deux modèles décontractés et chics, parfaits pour une ballade en calèche au bois de Vincennes.


La JeanJean's Team, près de la buvette.


Le sponsor le plus discret du monde. Tout le monde a cru qu'on présentait la météo.


Première bombe de la soirée, j'ai arrosé tout le premier rang qui dégustait de l'andouillette.


Boulot boulot, Jeff enchaîne le pyjama et les mocassins Puff Daddy version Normandie.


Le stand JeanJean ne désempli pas, pourtant on avait bien décoré, mis des fanions et des potiches.


Jeff a tombé la veste pour nous dévoiler sa superbe chemise Dior au motif camouflage des années 50. Huit yeux crevés. 31°C mais je tiens le choc, j'ai un poisson pané congelé dans chaque chaussette.


La fan N°1 du Jeffouille admire son homme et mouille de sueur. Fais chaud sous les bâches en laine.


Le fan club tourangeau de JeanJean au complet, pendant un raid Bolivie. Pour intégrer le fanclub, veuillez contacter Melanie Body (en bas à droite avec le bronzage-bras-chenille).


Page 1 | Page 2 | Page 3 | Page 4Page 5Revenir à la page photo principale